À propos du Hakuko

Hakuko

Hakuko

C’est la marque renommée de la maison. “Hakuko” signifie “terme général pour désigner un grand oiseau blanc”. Il représente la cigogne, symbole de pureté, qui s’envole vers le ciel plein d’ ambitions. L’étiquette sur la bouteille est donc basée sur cette cigogne. Imaginée dans les années 30, à l’époque le design de l étiquette a dû être perçu comme assez original. Plus récemment, s’ étiquette a été modifiée en décidant d’intégrer le design dans un cadre.

Sarasouju

Sarasouju

Le terme « Sarasoujou » est présent dans un célèbre passage des fameux « Heike monogatari » (chronique poétique). Le « sarasoujou » ou « sal », grand arbre d’ Asie aurait pleuré la mort physique du Bouddha; ses branches seraient tombées une par une et auraient recouvert le corps du Bouddha de ses fleurs blanches telle une cygogne.
Dans la fameuse chronique poétique, le fait que la couleur des fleurs de l’arbre puisse changer en un instant est un exemple pour prouver que tout est éphémère dans le monde. Le saké est aussi éphémère. As origine, le saké était « un art de maîtrise de la température ». Maîtriser la température lors du processus de fabrication du saké était primordial et déterminant. A l’époque où les thermomètres n’existaient pas, les maîtres brasseurs produisaient les sakés en s’aidant de leurs mains pour mesurer la température. Seul les maîtres brasseurs expérimentés en étaient donc capable.
Contrairement aux autres arts, comme la musique ou la peinture, le saké n’a rien à laisser à travers le temps. Mais comme il est éphémère, la maison Morikawa cherche à conserver ce goût de saké si traditionnel à la maison.
Le temple Itsukushima, érigé par Taira no Kiyomori en tant que divinité gardienne des Heike est un symbole de Miyajima et de Hiroshima. La maison Morikawa souhaite donc à travers la désignation de saké « sarasoujou » faire connaître un saké qui représenterait Hiroshima.

Les concepts exprimés avec nos deux marques

Nous allons maintenant vous expliquer la différence entre les 2 marques connues de la maison “Hakuko” et “Sarasoujou”.

“Sarasoujou” est un saké pour les jours peu ordinaires. La maison souhaiterait que ce saké soit dégusté pour fêter une occasion.
Contrairement à “Sarasoujou”, “Hakuko” est un saké pour les jours ordinaires, un saké sans prétention qui peut se boire tous les jours.

Photographe : Haruhiko KITAI